mon passé

Happiness
Messages : 89
Enregistré le : 17 Avr 2016, 21:33

mon passé

Messagepar Happiness » 21 Fév 2017, 09:29

voilà, je n'en ai jamais parlé à personne mais aujourd'hui j'ai décidé de mettre des mots sur ce passé. Depuis le mois d'avril dernier pourtant je me suis beaucoup confié à vous, mais je me sentais pas encore capable de parler de ça. Mais comme de très nombreuses personnes j'ai moi aussi connue ça... Je n'étais pas vraiment consciente au début des faits, je n'irai pas jusqu'a dire que je trouvais cela normal mais j'étais trop petite pour vraiment comprendre. Durant ma scolarité, pendant près de deux ans je me faisais insulter et frapper à l'heure du midi et des récrés. Au départ ce n'étais que par deux personnes, puis trois, puis quatre puis une dizaine de personnes. Les débuts je pensais qu'ils ne s'amusaient qu'à me courir après pour rigoler, donc je courais également avec eux mais très vite ça ne m'amusais plus. Je me prenais des claques, des coups de pieds, on me bousculer, on m’empêcher de jouer parfois aussi. Combien de fois on m'a tiré les cheveux, combien de fois on m'a insulté sur mon apparence, combien de fois je me suis pas senti bien. Combien de fois je me suis retrouvé seule dans un coin pour essayer de me cacher et ne plus les voir. A force je disais à ma maîtresse que je n'avais pas envie de sortir, que je me sentais pas bien, que j'étais fatigué, tant d'excuses pour ne plus être confronté à ces personnes. Parfois cela fonctionné et parfois elle me disait "aller sort un peu ça va te faire du bien" "va t'amuser avec tes camarades"... Un jour cette prof pensait que je me faisait battre par mes parents car je ne rigolais plus, je me renfermais puis elle voyait que je rester seule, l'école avait donc fait appel à une assistante sociale pour enquêter chez moi, mais chez moi tout aller bien. Ma mère en parle encore parfois en me rappelant cette histoire et en disant "tu vois, tu as toujours été renfermé sur toi même" autrement dit que que ça n'a pas changé, mais si elle savait... Le pire dans cette histoire, c'est que c'était ma cousine qui été à la tête de cette troupe. Heureusement qu'après j'ai sauté une classe et que je n'étais plus à la même école qu'eux et que tout cela à pris fin, malgré quand même deux années difficiles. Malgré tout ça j'en ai jamais parlé aux adultes ou bien à ma famille car ça restait ma cousine et parce que malgré tout, leur en parler ne m'étais jamais vraiment venu à l'esprit, mais encore une fois j'étais petite. Vous allez vous demander pourquoi j'ai décidé d'en parler aujourd’hui? Et bien je dirais tout simplement qu'avec le recul j'ai compris qu'il y avait certaines choses dont celles ci que je garde pour moi depuis très longtemps et qui m'empêche d'avancer. J'ai besoins d'en parler et de mettre des mots sur ces choses. cela va peut être vous paraître bizarre, mais l'énoncer ici car je vous connais bien maintenant me permettra de pouvoir avancer avec un poids en moins. Car je ne serais plus seule à porter ça. Je n'attends donc pas spécialement d'aide pour ceci, car se sont des faits qui ne sont heureusement plus présent aujourd’hui mais j'avais réellement besoins d'exprimer ça quelque part. Car oui parfois j'y repense et je ne suis pas bien car je ne peux pas exprimer ce vécu puisqu'il n'y à personne au courant. Je n'en parlerais pas pour autant à mes proches ou autres personnes car j'ai avancer pendant des années avec ça sur le cœur et que c'est du passé. Une dernière chose pour les autres internautes qui liront cela, si vous êtes victimes de moqueries, de coup ou autres choses par vos proches ou camarades parlez en vraiment. Ne garder pas ça pour vous car c'est tout sauf normal. C'est plus facile à dire qu'à faire c'est sur, mais les gens n'ont pas le droit d'agir ainsi. Personne.
AlloEcouteAdo
Administrateur du site
Messages : 11866
Enregistré le : 10 Avr 2008, 16:31

Re: mon passé

Messagepar AlloEcouteAdo » 22 Fév 2017, 17:10

Bonjour Happiness,

Merci pour ton témoignage au sujet du harcèlement que tu avais subi, et des conseils que tu donnes à toutes celles et ceux qui peuvent en être victime.

Tout ce que tu dis là est très juste. Nous profitons de cette réponse pour rappeler qu'il existe un site officiel, que nous recommandons : "NON AU HARCELEMENT", avec un numéro gratuit d'écoute et de soutien, le 3020.

A très bientôt.

Retourner vers « Harcèlement »